Skip to content

Contexte

Le 7 mai 2018, le gouvernement du Canada, le gouvernement du Nouveau-Brunswick et l’Autorité aéroportuaire internationale de Fredericton annonçaient une entente de financement du projet d’agrandissement de l'aérogare de l'aéroport international de Fredericton (YFC).

L'aérogare, qui avait été initialement conçue pour accueillir 200 000 passagers par année, a dépassé cette capacité il y a plus de 10 ans. En 2018, YFC enregistrait 423 000 passagers et fracassait les records de neuf années consécutives. Cette augmentation du trafic aérien, combinée à l'arrivée de deux nouveaux transporteurs à longueur d'année et de plusieurs nouvelles destinations soleil, a mis à rude épreuve l'infrastructure désuète de l'aéroport.

L’aéroport est la première impression que les voyageurs, les investisseurs et les dignitaires obtiennent de Fredericton et la dernière chance de renforcer l'impression positive que notre région leur laisse. L'agrandissement et la modernisation de l'aéroport international de Fredericton reflètent l'importance de cette infrastructure pour l'accueil des voyageurs dans notre ville et notre province.

Nous remercions la Chambre de commerce de Fredericton, Allumez Fredericton, l'UNB, McCain et la Fondation pour la conservation du saumon atlantique de leur soutien financier. De plus, les administrations locales de Fredericton, d'Oromocto, de New Maryland et de Nackawic, la Commission de services régionaux 11, le gouvernement du Nouveau-Brunswick et le député fédéral Matt DeCourcey ont travaillé en étroite collaboration avec l’autorité aéroportuaire et la communauté pour donner l’envol à ce projet essentiel.

Partenaires financiers

Le projet d'agrandissement de YFC est un partenariat entre l’Autorité aéroportuaire internationale de Fredericton, le gouvernement du Nouveau-Brunswick et le gouvernement du Canada. Le gouvernement du Canada investit 9 millions de dollars dans des projets nationaux et régionaux par l’entremise du volet Infrastructures provinciales-territoriales du nouveau Fonds Bâtir le Canada. Le gouvernement provincial égalera cette somme grâce à l’Initiative en matière d’infrastructure stratégique de la Société de développement régional. L’Autorité aéroportuaire internationale de Fredericton (AAIF), quant à elle, assumera le reste des coûts du projet, qui sont estimés à 12 millions de dollars.

En tant que société à but non lucratif, l’AAIF réinvestit tous ses revenus dans l'aéroport. Elle multiplie les efforts pour que la région dispose d'un accès fiable aux marchés et aux destinations du monde entier. Les membres de son conseil d'administration sont nommés par des groupes d'intervenants clés, ce qui garantit que la voix de notre communauté est toujours celle qui se fait entendre quand il est question de la croissance de l'aéroport international de Fredericton.

directeur de l'infrastructure, AAIF

Chef de projet

Mathers Project Management Consulting Inc.

Consultant en conception

Stantec Inc.

Directeur de la construction

Bird Construction

Scroll To Top